Last modified 6 years ago Last modified on 25/11/2011 09:34:55

FlashWriteNAND

C'est un programme ARM qui peut être chargé par tt-loader dans la mémoire d'un téléphone à base OMAP comme le TwinTact afin d'accéder au contenu de la mémoire NAND.

1. Récupérer le programme FlashWriteNAND.bin

La première chose à faire pour utiliser ce programme, c'est de récupérer l'archive officielle E2831-1.8-update.exe ou encore la plus récente depuis Neuf-1.32.3-update.exe.

Attention, si vous utilisez ce programme, vous annulez la garantie du téléphone... Donc ne l'utilisez que si vous savez ce que vous faites...

Evidemment ce sont des exécutables windows et vous devrez les exécuter sous windows pour obtenir le contenu. Mais vous n'aurez qu'à le faire une seule fois. Vous n'aurez même pas besoin d'aller au bout de l'installation car vous pouvez récupérer les fichiers dans le dossier temporaire de votre windows en début d'installation, une fois le fichier FlashWriteNAND.bin récupéré, vous pourrez annuler l'installation.

Si vous avez déjà installé ces fichiers, allez voir dans votre dossier d'installation ou faites une recherche sur votre disque dur pour le trouver.

Enfin, une fois accessible sous linux, utilisez les commande md5sum et/ou sha1sum pour vérifier que l'on travaille avec le bon fichier. Personnellement, j'ai réalisé et validé avec le programme FlashWriteNAND.bin dont les empreintes sont :

MD5  => 4909666697ed8a74cffa53a0ae58055b
SHA1 => 56fcb6138c3dd8d4a2e380b8d55b1d6479c00bb8

2. Utiliser le programme FlashWriteNAND.bin

Une fois récupéré, copiez ce fichier dans le dossier où vous aurez compilé le programme tt-loader.
Un fichier de commande est livré avec tt-loader qui permet de faire un backup complet de la NAND.

Il faut savoir que le premier backup est trés long... de l'ordre de 4 à 5 minutes. Ensuite, tt-loader est conçu pour vérifier le contenu de la NAND en opérant un CRC32 sur chaque partition pour ne finalement sauver que les partitions modifiées. Donc en principe seule la partition utilisateur sera sauvée par la suite en environ 2 à 3 minutes, sauf aprés une mise à jour du firmware faite par l'opérateur évidemment.

le programme tt-loader doit être lancé sous l'utilisateur root pour avoir accés à l'interface USB.
Par défaut, les partitions sauvées sont enregistrées dans le dossier /lib/firmware, mais il vous suffit d'éditer le fichier de commande commandes.txt et de modifier toutes les occurences de /lib/firmware pour changer cela. Si votre seul intérêt est de sauver votre partition utilisateur, ne gardez que la partie USERFS dans votre fichier commands.txt.

Maintenant, allez voir les tutos que j'écris sur le wiki OpenTwin: Tutoriels tt-loader, vous y trouverez aussi de quoi écrire la NAND du TwinTact.

Et pour finir, si vous n'arrivez à rien avec tt-loader et que vous avez abimé votre firmware, utilisez l'un des flashouilleurs ci-dessus sous windows pour ré-initialiser totalement le TwinTact.